GIMP - Conversion image couleur en noir et blanc

De PedroWiki

Sommaire

Introduction

Cet article est une transcription de tutorial Gimp trouvé sur le site officiel de Gimp, et constitue par la même occasion une traduction de cet article en français, pour les utilisateurs de la version francisée de l'outil.

NB: vous constaterez de légères différences dans les menus utilisés, par rapport à l'article original, sans doutes liés au fait que j'utilise une version de GIMP différente de celle utilisée par l'auteur.

J'utilise pour ma part et à l'heure actuelle GIMP 2.6.7 sous Linux Ubuntu 9.10.

Méthodes

Avant tout, dupliquer l'image à travailler pour préserver l'image originale.

Puis fermer l'image originale et ne conserver que l'image à travailler.

Chaque méthode décrite ci-dessous s'applique à une nouvelle duplication de l'image de départ.

Voici la photo d'origine utilisée pour ces tests:

Serre original 600x800.JPG

Conversion via "Niveau de gris"

  • Clic droit sur l'image.
  • Menu image.
  • Sous menu mode.
  • Choix niveau de gris.

Remarque de l'auteur de l'article original:

Je ne sais pas si cette conversion fonctionne avec GIMP, mais j'ai lu que Photoshop utilise un mix standard des canaux RGB pour leur conversion en niveau de gris:

  • Rouge: 30%.
  • Vert: 59%.
  • Bleu: 11%.

Il parait que ce mélange convient à la sensibilité de l'oeil pour les différentes couleurs. Cette méthode a un rendu suffisant dans le cas général, mais elle ne fonctionne pas aussi bien avec certaines images, particulièrement pour celles dont la composante "vert" est faible.

Je suppose que GIMP utilise une méthode similaire. Mes expérience avec le Channel Mixer (décrit plus loin) utilisent cette méthode.

Résultat obtenu:

Serre conversion noir et blanc via niveaux de gris 800x600.jpg

Conversion via "Désaturer"

  • Clic droit sur l'image.
  • Menu couleurs.
  • Sous menu désaturer.
  • Dans le panneau qui s'affiche, choisir la nuance de gris basée sur:
    • Clarté.
    • Luminosité.
    • Moyenne.

NB: n'oubliez pas de cocher la case aperçu si vous souhaitez constater en temps réel le rendu obtenu. Faites votre choix en fonction du résultat souhaité.

Remarque de l'auteur de l'article original:

Contrairement à la méthode précédente "via Niveau de gris", les canaux de couleurs ne sont pas mélangés en divers pourcentages. On doit donc s'attendre à un résultat différent.

Le résultat est visuellement différent: notez l'augmentation du contraste dans les échelles de couleurs. Comparez également une partie identique de l'image précédente et de l'image en cours de conversion sur laquelle vous aurez zoomé à 100%. Vous pouvez voir beaucoup plus de bruit dans la vue sur l'image dé saturée. La raison est qu'on obtient plus de bruit dans les canaux bleu et rouge, tandis que dans la conversion en niveaux de gris l'algorithme nous donne un mélange basé sur 60% du canal vert propre et détaillé.

Résultat obtenu:

Serre conversion noir et blanc via desaturation 600x800.jpg

Conversion via la "décomposition"

Décomposition des canaux RVB

  • Clic droit sur l'image.
  • Menu couleurs.
  • Sous menu composants.
  • Sous menu décomposer.
  • Dans le panneau qui s'affiche, choisir le modèle colorimétrique RVB, et laissez la case cochée pour la décomposition en calques.

GIMP crée alors une nouvelle image constituée de 3 calques, 1 pour chaque composant/canal (si vous êtes passé par là, vous pouvez à présent vous passer de l'image intermédiaire).

NB: Attention à la manière dont vous sauvegardez votre image, à cette étape. La sauvegarde en JPEG ne permet pas de conserver le découpage en calques.

Remarque de l'auteur de l'article original:

Vous pouvez à présent observer, dans le panneau des calques, les 3 canaux: rouge (en haut), vert (au milieu) et bleu (en bas). Vous pouvez voir que le canal rouge contient la plupart de l'information de luminance ainsi que beaucoup de bruit, le canal vert est celui qui a le moins de bruit, et le canal bleu a des ombres et du bruit. Souvent le canal bleu est celui qui contient le plus de bruit.

Très souvent le canal vert contient une excellente version noir et blanc de l'image. Sans autre moyen, l'examen de la décomposition RVB est important pour vous donner une idée d'où dans l'image se situent les informations importantes, et où se trouve le bruit.

Cette méthode peut être utilisée en sélectionnant plusieurs autres types de décomposition:

Résultat obtenu:

Serre conversion noir et blanc via decomposition RVB 600x800.jpg

Décomposition par Teinte/Saturation/Valeur (TSV)

Utiliser la même méthode que pour la décomposition RVB, mais choisir le modèle colorimétrique TSV.

NB: Attention à la manière dont vous sauvegardez votre image, à cette étape. Avant la sauvegarde en JPEG, supprimer les calques que vous ne souhaitez pas conserver.

Remarque de l'auteur de l'article original:

Ne considérez que le calque "Valeur", les 2 autres ne sont en général pas utile pour la conversion en noir et blanc.

Résultat obtenu:

Serre conversion noir et blanc via decomposition TSV 600x800.jpg

Décomposition LAB

Utiliser la même méthode que pour la décomposition RVB, mais choisir le modèle colorimétrique LAB.

NB: attention, ce mode de décomposition n'était pas inclut par défaut avec certaines anciennes versions de GIMP (il l'est dans la 2.6.7).

Remarque de l'auteur de l'article original:

La composante "Luminosité" est très intéressante car elle contient toute l'information de luminosité (tandis qu'en RVB et TSV une partie de cette information est étalée sur les différentes composantes). Vous pouvez très souvent voir un spectre de tonalités étendu et découvrir des détails cachés dans les zones sombres en examinant cette composante.

Cette décomposition n'est pas souvent utile en tant que telle, mais elle peut être combinée avec d'autres calques pour obtenir des résultats intéressants.

Résultat obtenu:

Serre conversion noir et blanc via decomposition LAB 600x800.jpg

Décomposition CMJN

CMJN = Cyan/Magenta/Jaune/Noir.

Utiliser la même méthode que pour la décomposition RVB, mais choisir le modèle colorimétrique CMJN (CMYK en anglais).

L'intérêt, en ne conservant que le calque correspondant au noir, est d'obtenir un effet de négatif.

Résultat obtenu:

Serre conversion noir et blanc via decomposition CMJN 600x800.jpg

Utilisation du "Mixeur de canaux" (Channel Mixer)

  • Clic droit sur l'image.
  • Menu couleurs.
  • Sous menu composants.
  • Sous menu Mixer de canaux

Pour utiliser cet outil afin de passer une photo en noir et blanc, dans un premier temps cocher la case Monochrome.

La case Préserver la luminosité permet de préserver la luminosité initiale de l'image, indépendamment des réglages effectués au moyen des 3 curseurs.

Vous pouvez ensuite modifier le pourcentage de sortie de chaque canal, les pourcentages types pour un noir et blanc correspondant à un passage en niveau de gris sont définis en début de cet article.

Remarque de l'auteur de l'article original:

L'avantage du Mixeur de canaux est de toute évidence la souplesse. J'aime bien décomposer et examiner les canaux R, V et B, comme on l'a vu plus tôt. De cette manière je peux voir ce qui est bien et mal dans chaque, puis j'utilise le mixeur de canaux pour combiner les 3 en fonction de mes observations. En principe, cette méthode (en fonction des canaux mis en avant) est moins bonne que la conversion en niveaux de gris car elle apporte plus de bruit dans l'image, mais la contre partie est qu'on peut apporter plus de contrastes et d'intérêt dans les tonalités globales de l'image.

Résultat obtenu avec 20% de Rouge et 80% de vert:

Serre channelmixer 20pRed 80pGreen 600x800.JPG

Conseils pour la suite

Une fois qu'on a obtenu une version noir et blanc satisfaisante de notre image, il peut être intéressant d'ajouter d'autres effets comme une simulation de grain.

Outils personnels